Gardienne du savoir

Il apportait de mauvaises nouvelles. Le Royaume était en guerre contre les forces du mal. Le mage sans hésiter partit, accompagné de l'homme, vers le champ de bataille." je serais certainement utile là-bas " dit-il avant de partir, " occupez vous de la maison pendant mon absence ". Les deux femmes se retrouvèrent seules dans la petite maison. L'hiver approchait a grand pas. La pluie et le froid étaient déjà là. La mère de Tiki, fatiguée, attrapa une mauvaise grippe et y succomba quelque jours plus tard. Tiki promit a sa mère avant qu'elle ne meure de s'occuper de la maison.

Les travaux ménager ne prenaient que peu de temps dans la journée de Tiki. Le reste du temps elle le passait dans la foret. Même si elle savait que le mage avait fermé la porte de son bureau a l'aide d'un sort, cette pièce l'obsédait toujours autant, et un jour elle se décida.
L'envie était trop grande, elle s'approcha de la porte. Elle posa sa main sur la poignée et l'actionna, mais celle-ci resta fermée. C'est alors qu'un aura de plus en plus intense l'enveloppa, jusqu'à l'aveugler. Au bout de quelques secondes, après avoir retrouvé l'usage de la vue, elle vit la porte ouverte. Sans vraiment comprendre comment se phénomène s'était produit, elle entra dans la pièce.

Le livre qui l'avait attiré la première fois n'était plus là. Déçue à l'idée de ne pas en connaître plus sur sa propre histoire, mais convaincue qu'un véritable trésor était a portée de sa main au travers de ces ouvrages, elle alla chercher un livre au hasard, s'assit dans le grand fauteuil et commença a le lire.

Plusieurs mois passèrent, le printemps était de retour. Ce jour là Tiki lisait un livre décrivant l'anatomie des dragon et de divers autres créatures mystérieuses quand tout a coup, la porte s'ouvrit violemment. Le vieux mage entra dans la pièce Fou de rage, et la fit sortir du bureau. Quelques jours plus tard, sa colère étant passée, il convoqua Tiki dans son bureau afin qu'elle s'explique. Apres une longue discussion et aux vues de ses capacités de compréhension dans la lectures des textes anciens - chose que celui-ci ne s'expliquait pas- il décida de la prendre comme disciple. Cela fut un choix difficile , car les femmes ne sont pas sensé accéder a de telles connaissances, mais aux vues du potentiel de la jeune fille, il vit là une occasion unique de transmettre son savoir.

Les années passèrent , tiki avait 20 ans déjà, son savoir était grand, aussi bien sur le monde d'althea que sur l'art de la magie.
Le temps etait gris, le vieux mage la convoqua dans sa chambre. Ceci l'étonna. Il commença un long discourt sur la vie et la mort, puis lui annonça qu'il était arrivé au bout du chemin. Il lui fit promettre de toujours protéger son prochain qu'il soit bon ou mauvais. Elle voulu lui parler de son origine, mais celui-ci comme pour éviter le sujet lui fit un sourire, car il savait en lui même que la vérité la choquerai et pourrai la détourner du droit chemin. Il mourut le lendemain dans son bureau, un parchemin a la main. Il s'agissait de son testament dans lequel il lui léguait tout ce qu'il possédait, ainsi que le mystérieux bâton qui ne le quittait jamais. Il lui demandait de ne jamais s'en séparer, lui expliquant qu'un jour viendrait ou elle comprendrait son utilité et sa vrai puissance.

Elle décida qu'il était temps pour elle de connaître le monde et de faire le bien autour d'elle grâce a tout ce que le vieux mage lui avait appris.

" C 'est comme ça que sur un chemin, j'ai rencontré Alpha qui me vint en aide alors que j'était attaquée par des gobelins.
Tout de suite j'ai su que nos chemins ne se quitteraient plus. "

Fiancée a
Alpha

Résumé du Rp de Tiki


9 heures du matin, Tiki était seul dans la petite maison du mage où sa mère travaillait comme servante. Elle termina son petit déjeuner et décida d'explorer la maison, car il était rare qu'elle se retrouve seule. Cela ne faisait que quelques mois qu'elle était ici, dans cette maison retirée du monde, et déjà elle s'ennuyait.
Il est vrai qu'à 9 ans, elle pouvait aider sa mère dans son travail, mais elle aurait préféré être avec d'autres enfants de son age. Cela n'a jamais été possible car elle est toujours restée isolée du monde. Ces seuls amis étaient les animaux de la forêt.

Elle sortit de la cuisine et entra dans la pièce qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de visiter. Même si le Mage le lui avait formellement interdit, elle entra dans le bureau, personne ne le saurait de toute façons. La pièce était vaste, contrairement a ce que laissait paraître l'extérieur. Il y avait un large fauteuil vert, et un grand bureau de chêne orné de fresques représentant des scènes de combat. Il y avait des meubles tout autour de la pièce, contenant une grande quantité de livres. Elle fut stupéfaite par le nombre d'ouvrages.

Elle s'avança dans la pièce et fut immédiatement attirée par un livre placé sur le bureau. Une force mystique la poussait irrésistiblement. Elle l'ouvrit et se mit à lire. Après avoir lu les premières lignes elle s'aperçu avec étonnement qu'elle comprenait cette langue alors qu'elle lui était parfaitement inconnue. Elle appris plus tard que ce langage était celui des grands mages de la forêt. Ce livre racontait l'histoire d'une femme séquestrée par un être maléfique, qui abusa d'elle et qui fut sauvée par un mage. Surprise par la description qui correspondait exactement a celle de sa mère et du mage, elle ferma le livre et sorti de la pièce de peur de se faire surprendre.

Toutes les nuits, elle essayait de s'expliquer ce quelle avait lu , et si c'était elle l'enfant de cette union entre la femme et l'être maléfique, mais de peur de se faire réprimander pour être entrée dans la salle interdite, elle n'en parla pas à sa mère.


Deux ans plus tard, un homme arriva dans la petite maison.