Historienne officiel
de l'histoire de "Rabbits"
dans le monde de Quies


Résumé du Rp de Earendil2

Par un matin d'hiver, près des rives du grand lac vert, dans la hutte
délabrée qui lui servait de domicile, le magicien Zedd se réveilla. A
peine l'oeil ouvert, il se rendit compte une fois de plus des méfaits
causés par la vinasse du tavernier du coin sur sa pauvre tête.
Il faisait bien sombre, il aurait du mal à lire dans les nuages
aujourd'hui et ce bruit , ce bruit...
Mais qu'était ce?
Son écureil Spipp ne pouvait pas émettre un tel son, la sirène des
pompiers n'avait pas été encore inventée...et en plus ca semblait
proche...devant la porte....hurmf encore des ennuis en somme...
Il ouvrit la porte et là sur la paillasse: un enfant!! ou alors une
vision dûe aux exces de la veille.
Non il ne rêvait pas,et, au front de l'enfant, une lumière, une lumière
éblouissante...il crut un instant que l'étoile Earendil était tombée
dans ce berceau...
Quelle beauté ce petit être: une petite fille; il décida immédiatement
de lui donner un nom et comme ce matin là l'inspiration manquait, il la
nomma Earendil2.
Il lui fallait maintenant s'en occuper, Oh par tous les dieux :
nettoyer, langer, nourrir...
Pourtant, s'il ne savait pas pourquoi il faisait cela, il était bien une
chose dont il était sûr: l'enfant n'était pas de lui, cela faisait au
moins 3000 ans qu'il n'avait plus.... enfin...
La petite Earendil2 connu un enfance heureuse mais aussi studieuse et
solitaire: Zedd partait pour de longues missions mystérieuses consistant
en général à sauver le monde et laissait Earendil2. N'ayant pour seule
compagnie que les livres poussiéreux de la bibliothèque, elle lisait et
s'instruisait: tout la passionnait, sciences, histoire...mais la
solitude pesait ; les petits présents que lui ramenait Zedd ne la
faisait plus sourire et Spipp commencait à devenir sénile.
Désormais, elle était une femme et il lui fallait partir à l'aventure,
rencontrer des gens, voir le monde que Zedd passait son temps à
parcourir.
Elle s'enfuya donc un soir et marcha, marcha jusqu'à une ville nommée
Lighthaven.
Tout ce monde, ce bruit, quelle excitation...la lumière à son front
brillait d'un éclat soudain.
Dans un élan mystique, elle se rendit au temple où elle rencontra deux
mages El poco loco et Razul qui immédiatement lui proposèrent de faire
partie de leur communauté: les rabbits. Earendil2 accepta sur le champ,
déja tombée sous le charme de Razul.
Ils devinrent rapidement inséparables, ces deux là, on peut dire qu'ils
en ont tué des rats ensemble !!
Elle découvrait en elle un sentiment nouveau: l'amour.
Ce bonheur intense lui rappella qu'elle aimait ,certes différement, mais
tout aussi passionément une autre personne: Zedd, qui avait fait d'elle
ce qu'elle était, qui l'avait recueillie par un matin de neige.
Prise de remords, elle partit précipitamment pour le lac vert pour le
retrouver, le serrer dans ses bras et donner enfin de ses nouvelles...
Mais Razul crut sa belle définitivement disparue.
Peu à peu, il l'oublia et rencontra une femme extraordinaire Baghera
qu'il épousa pour son plus grand bonheur.
Le jour où Earendil2 revint, elle découvrit que son amour était perdu à
jamais.
Plus de lumière brillant à son front, elle pleura des nuits et des
jours, elle envisagea même d'entrer dans les ordres...
Jusqu'au jour où apparut devant elle un jeune homme du nom de Snakir,
beau et fier, son visage laissait paraître cependant une douleur intense
qu'Earendil décida dans l'instant d'apaiser.Longtemps, ils marchèrent
dans les fôrets et les prairies: lui exposait ses malheurs passés, elle
lui racontait toute la sagesse que les livres avaient pu lui apporter...

Ensemble, ils réussirent à apaiser le trouble au fond de leur âme.
Leur mariage fut un des plus beaux de tous les temps: tous leurs amis
étaient de la fête et Zedd pleurait tant qu'il faisait monter le niveau
d'eau du grand lac vert.
Tout était merveilleux mais...
S'il s'avéra rapidement que la communauté des rabbits était menacée,
l'oppresseur bafouait tous les droits des lapins.
Il fallait s'ingurger, se battre, lutter pour survivre dans ce monde qui
devenait hostile: c'était la révolution.
Earendil décida d'aider ses camarades dans la lutte en devenant chargée
de communication du mouvement révolutionnnaire.
Faire connaître à tous le changement en marche, motiver les troupes par
des tracts et des chants révolutionnaires.
Telle était désormais sa tâche à accomplir.

 

Femme de Snakir