Guerrier
porteur de l'épee démoniaque

Résumé du Rp de Baldrick

Recueilli à l’age de 6 ans par les prêtres de LightHaven, j’ai eu une enfance des plus joyeuses. Je n’ai jamais eu à me plaindre. Il est vrai que l’enseignement donné par le vieux Zoten était parfois difficile, mais il m’aimait comme son fils, et moi je l’aimais comme mon père. Il essaya à maintes reprises de m’enseigner les mystères de la magie, mais mon goût pour les armes était déjà fort développé.

Un jour, alors que nous étions, mon père adoptif et moi, en voyage en direction de WindHowl, nous fumes attaqués par des brigands, je n’avais alors que 14 ans. Le combat fut bref pour moi, mon manque d’expérience me valu un violent coup sur la tête qui me plongea dans un profond sommeil. Lorsque je me réveillai, je vie ça et la, quelques corps sans vie, jusqu'à ce que mon regard tombe sur mon père, jonchant dans une marre de sang. Je me précipitai, pris de panique, le sang coulant sur mon front... Mon père était mort…J’ai prié, prié et pleuré je ne sais combien de temps, tenant son corps sans vie dans mes bras.

C’est alors que m’est apparu un chevalier, il portait les couleurs des paladins d’Artherk et se nommait Alta. Il m’aida à enterrer mon père et me pris sous sa tutelle. Grâce à son enseignement je pus me perfectionner dans le maniement des armes, sans jamais perdre à l’esprit les conseils de sagesse qu’avait pu m’enseigner mon père de son vivant.

C’est à l’age de 18 ans que je fus nommé chevalier d’Artherk. J’appris à me faire des amis au sein de cet ordre, mais quelques tensions apparurent vite entre quelques paladins et moi, mon sens de la justice et de l’honneur différant parfois de beaucoup du leur.

J'ai passé toutes ces années à être autant qu’il m’était possible bon envers les autres. J’ai aidé bons nombres de personnes jusqu'à ce jour ou je fis la connaissance d’une adoratrice d’Ogrimar des plus particulières à mes yeux.

Cette relation me mena inexorablement en conflit avec les membres de mon ordre, jusqu'à ce duel qui m’opposa un ami et moi, m’accusant d’être passé à l’ennemi. Il me fallait choisir .. vite...Il semblait si déterminé à vouloir cette victoire... alors que moi, elle m’importait tellement peu... mais c’était lui ou moi.....

Jamais victoire n’a été aussi douloureuse... je ne pouvais que contempler ce que j’avais fait... trop tard... je sentais ce silence pesant... ces regards accusateurs provenant de mes propres frères d’armes... J’arrachai alors mes couleurs de paladin d’Artherk et jetai mon bouclier à terre... sans un mot... je les dévisageais tous... Je tendis la main à celle qui me mena à ce conflit, et nous traversâmes le groupe de chevaliers et de spectateurs que la curiosité avait menée ici, alors qu’ils s’écartaient devant nous... j’entendais déjà les chuchotements à mon encontre sur mon passage...

Je n’avais qu’un regret.. Que ce soit un ami...

Quels sont donc ces dieux qui se jouent de nous, qui nous infligent des choix aussi difficiles.
Je ne crois pas qu’il existe de dieu bon ou mauvais.
Les hommes sont à l’image des dieux... Les dieux sont donc à l’image des hommes.
existe-t-il un homme qui mérite d’être vénéré comme ils le sont ????
Nous ne sommes que des pions pour eux.. dans leur lutte au pouvoir...

Je lutte aujourd’hui en suivant mes convictions, et ce n’est plus sous les couleurs d’Artherk.

Les Psychotiques Rabbit m'ont accuellis comme un frère dans leur famille ou se mélangent les anciens diciples de tous les Dieux, dans l'attente d'une nouvel ère de prospérité, débarassée de toutes les fausses croyances liées a des Dieux éphémères.

Pendant mes multiples voyages, je fis la connaissance de Baghera, fille adoptive de Jade le loup, elle aussi doutait de la puissance et de la bonté des Dieux. Elle désirait vengeance et révolte. Elle me confia la mission de forger l'épée démoniaque et de devenir le porteur de la lamme qui lui apporterait la paix de son âme.